Accueil

Les Off

Du 2 juillet au 2 août, les Off du festival Sur le champ ! s’installent en ville pour une série de concerts 100 % gratuits.

Dans le cadre du festival Sur le Champ ! Les Off sont organisés par le Pôle Musiques actuelles du Conservatoire de Valence Romans Agglo, le Mistral Palace, en partenariat avec la Ville de Valence, Cooa.fr et l’association des Cafés et restaurants du cœur de Valence.

 

 

Mardi 2 juillet

20 h> Pub Penny Kenny : Eddy Djé & ses Silhouettes (surf rock)

Vendredi 5 juillet

18 h 30 > Cour du Centre du patrimoine arménien : Shékéré (afrobeat) et Erik Aliana (afroworld)

Dimanche 7 juillet

12 h à 19 h > Parc des Trinitaires (locaux Rock) : Rock Dominical avec Yvet Garden (pop punk), Ours Électrique (indie rock), Faze (psych rock) et The Socials (punk rock)
Buvette et restauration sur place

Mardi 9 juillet

19 h > Place de la République : Paula Becker (indie rock), Manta (psych pop rock) et  Moonrite (psych pop garage)

Vendredi 12 juillet

19 h > Place des Clercs – en partenariat avec Le Derby / l’Étage / Le Marché

Velvet Gorilla (pop cover)
Un groupe aux influences et univers varies, porté par une voix féminine et animé par un vœu commun : proposer des covers éclectiques

Green Castle Tout Puissant (reggae soul cover)
Du Ska, du rocksteady et du reggae, les 6 musiciens du Greencastle tout puissant chevauchent le groove jamaïcain pour le faire partager au plus grand nombre, à travers la reprise de standards du genre. Le Roots, la Soul, et le Reggae, voilà bien les pierres angulaires de cette formation toute puissante.

Paint It Black (rock cover)
Le groupe revisite les titres phares des Rolling Stones ainsi que d’autres classiques rock des années 50’s à 2010. Let’s Rock !!

Mardi 16 juillet

20 h > Lézarts Café

Clorophyl (indie pop)
Auteure-compositrice-interprète, Clorophyl propose une « french folk ambiant » généreuse et onirique. Inspirée par des confluences musicales pouvant évoquer Joni Mitchell, Hubert-Félix Thiéfaine et Feist, elle propose un son chaud, texturé, sur lequel sa voix franche se pose. Instantanément, on se laisse envelopper par ses mélodies ambitieuses : la voix de Clorophyl se déploie, fend l’air et vient se lover dans les profondeurs de chacun. C’est en Français qu’elle écrit, qu’elle apprivoise les tristesses et les transforme en tendresse. 

Gilia Girasole (chanson pop italienne)
« Il faut absolument que je fasse un disque avec elle ! » se dit Ray Borneo, quand il entend pour la 1re fois la voix de Gilia Girasole dans un de ces fameux cocktails du Grenoble underground. Proposition venant de nulle part pour elle qui n’avait jamais chanté… Plutôt que parler musique, ils parlent de cinéma italien du siècle dernier, (parce que son truc à elle, c’est le cinéma), et puis de la poésie de Pasolini aussi, de condition féminine… et même de la beauté des tournesols en Sicile… Borneo se lance alors dans la composition de musiques très … Cinecittà, puis il embarque dans « l’avventura » Noël Belmondo et à trois, ils assemblent des petits mots pour former les textes de Stregata/ Stregato : des chansons empreintes de liberté, assumées, revendiquées fièrement, parfois criées. Les orchestrations en cinémascope sont autant d’écrins pour la voix solaire et captivante de Gilia. Les basses ondulent, les cuivres swinguent, les claviers virevoltent et les chœurs célestes emportent au loin… STREGATA / STREGATO (LP 14 titres) à paraître le 30 août 2019.

Jean-Michel Jarret (electro rock)

« Vu qu’on a pas vraiment le temps, les filles, on pourrait faire un groupe non ?  » « Oui riche idée ça ! » « Ok qu’est-ce qu’on fait, qu’est-ce qu’on a ? »
2 synthés, une boîte à rythmes… Ce sera forcément électro – Dark aussi, l’état de l’humanité nous désole – Punk aussi, forcément. Sans complexe, sans prétention, et avec dérision, ce sera Jean-Michel Jarret.

Mercredi 17 juillet

23 h 30 à 1 h : Festival Sur le champ ! Scène buvette

Dj Watt’s Up (swing, hip-hop, world & groove)

Valentin Walker alias Watt’s Up aux platines ! « Digger » invétéré de gros sons, Watt’s Up offre au public ses plus belles découvertes à travers des DJ Set toujours surprenants et détonants à base de styles musicaux éclectiques.

Artiste multi-facette, passionné par la musique et l’art urbain, Watt’s Up est aussi à l’aise derrière ses platines que bombe à la main, toujours prêt à faire de nouvelles expériences picturales et musicales. Côtoyant autant la culture hip-hop que celle de l’électro depuis 10 ans, il s’est forgé un univers musical inédit à la croisé des genres. Ses maîtres mots; Groove, partage et éclectisme! Navigant du Jazz-Funk seventie’s au Hip-hop accompagné de musique du monde sur fond d’électro et bass music, Watt’s Up invite à l’escapade sonore en abattant les frontières musicales. Pour lui, l’art du Djing c’est de faire découvrir la musique avant tout! Inspiré par des artistes comme A-skillz, Gramatik, Dj Nu-mark, the Architect, Chinese man ou Kartell, il fusionne de nombreux types de musiques, surtout les plus groovy et improbables et offre au public une expérience et découverte surprenante en distillant ses compositions percutantes et mix accompagnés de « cuts « incisifs et malicieux dont il a le secret.

Résident et DJ invité dans des clubs, salles et festivals en France mais aussi en Asie du sud-est et Amérique latine, Watt’s Up est un grand voyageur dans l’âme. C’est ce qui lui a permis de faire de multiples rencontres à travers le globe et d’enrichir ses sets continuellement au fil des voyages qu’il a accumulé.

Il a partagé la scène avec des groupes de renommée internationale comme Balkan beat box, Hight-tone, L’Animalerie, L’Entourloop, KDS, The Architect, DJ Manwell, Leeroy Thornhill ou encore Billy ze kick, pour ne citer qu’eux. Conduit par sa soif de création et d’exploration Watt’s Up est animé par un désir insatiable de réinventer et d’offrir une perspective anticonformiste et saisissante!

 

Jeudi 18 juillet

23 h 30 à 1 h : Festival Sur le champ ! Scène buvette

Winston Wolfe (Romanesque – new wave, house & nu-disco)

Jeune loop du crew Romanesque, Winston Wolfe vit sa vie à 130 battements par minute. Après avoir tapé du pied dans la plupart des festivals d’Europe, c’est désormais derrière les platines qu’il vous placera sur les rails de sa techno froide échaudée par des sonorités disco et house.

Vendredi 19 juillet

> 23 h 30 à 1 h : Festival Sur le champ ! Scène buvette

Dj Ho & Dj Bosco (hip-hop, electro, groove & scratch)

Samedi 20 juillet

23 h 45 à 1 h 30 : Festival Sur le champ ! Scène buvette

Malice (Romanesque – house, afro, funk & world)

Né d’une mère française et d’un père malgache, Matisse THOMAS autrement appelé MALICE quand il revêt sa tenue d’artiste, prend particulièrement à cœur l’art de retranscrire son mélange culturel à travers la musique…

Depuis son enfance il grandit entre le continent européen et le petit bout d’Afrique plongée dans l’Océan Indien qu’est Madagascar. Impossible d’ignorer le fait qu’il affectionne le rassemblement, la chaleur et la fête que peuvent délivrer certaines mélodies musicales.

Parmi ces dernières, le public se laissera sans surprise emporter par le joyeux mélange de House Music, d’Afro Music, de Funk, de Rap allant même jusqu’aux sonorités traditionnelles de son île comme par exemple le Tsapiky.

Ce n’est pas un hasard s’il partage les affiches avec ses mentors, entre autre le collectif MAWIMBI dénicheurs de perles rares africaines, le talentueux Mr RAOUL K, l’audacieux LOYA avec ses lives tout droit venus de l’île de la Réunion, le master du funk australien LEBRON et allant même jusqu’à se produire lors festival des Nuits Sonores 2018.

Depuis 2 ans il co-préside le collectif ROMANESQUE propre à sa ville d’origine, mêlant organisation d’événements et représentations artistiques.

 

Mardi 23 juillet

20 h > Place Claude Peyrat (rue de Briffaut/rue du Théâtre) – en partenariat avec La Ravioline / Nour / Ly / Le Comptoir du Théâtre

Simon Widdowson (blues folk) et Low Parade (folk country blues)

 

Simon Widdowson (blues folk)

Après une enfance passée à Leeds, Simon embarque à peine adulte dans un avion avec une guitare acoustique et une valise pleine de disques pour Minneapolis au Minnesota. En résidence dans des bars de West Bank, Cabooze et Whiskey Junction, il intègre un groupe de blues appelé Killing Floor. Un peu plus tard, c’est avec le trio de pop Rainjackets qu’il se produit dans les clubs autour de Minneapolis pendant plusieurs années. En 1994, il déménage à Santa Fe, au Nouveau-Mexique, et débute une tournée à travers les États-Unis, jouant plus de 250 spectacles par an, autant dans des salons poussiéreux que dans des bars universitaires, des théâtres et des festivals. Conduisant presque tous les jours à travers le désert, les grandes plaines et les montagnes, ses racines pop anglaises ont fusionné avec le folk et le blues américain. Il a ainsi eu l’occasion de partager la scène avec de nombreux artistes tels que; John Martyn, Peter Case, Dave Mason, Tom Paxton, Leo Kottke, Spin Doctors, Clarence Gatemouth Brown, RL Burnside, Clive Gregson, Deacon Blue, Crashtest Dummies, Subdudes et Peter Himmelman… et de construire son univers musicale, riche et libre. Il jouera en trio accompagné de Tommy Rizzitelli à la batterie et de Claudio Clavija à la basse.

 

Low Parade (folk country blues)

C’est autour du lac St Jean, dans l’hiver québécois que naît « Lake » le premier E.P. de Low Parade. Produit en collaboration avec Mark Parker (Les Fuses, parker & lavoie…), ces 5 titres Folk évoquaient le silence et la froideur de la belle province naviguant entre les influences incontournables du songwritting des Cohen, Dylan, Neil Young… Low Parade nous revient avec un nouveau disque distinctement plus coloré à paraître à la rentrée 2019. Les mélodies sont toujours empreintes d’une mélancolie qui a sa place dans sa musique, mais avec comme ajout majeur, la fin d’une histoire, un livre qui se referme, laissant la place à une nouvelle aventure. Ce nouveau disque nous emmène aux portes d’un printemps harmonieux et éloquent. Pour présenter ce nouvel album, le duo formé par Martin Larat-lini à la guitare et Tommy Rizzitelli à la batterie sera rejoint par Julien Pieretti à la basse.

 

Vendredi 26 juillet

20 h > Rue Gaston-Rey – en partenariat avec Le cause toujours

Poupard & Lynhood (chanson pop electro)

Poupard, c’est un duo de chansons douces et grosses mélopées à l’imaginaire débridé. Des mots impudiques fredonnés sur des orgues déglingués, des mélodies colorées salvatrices au minimalisme jouissif.

Apple Jelly (electro disco rock)

Influencé par Kraftwerk, LCD Soundsystem ou encore Giorgio Moroder, APPLE JELLY présente une synthèse entre electro, disco, new-wave et punk.

Après 2 albums, des concerts dans les plus gros festivals français (Printemps de Bourges, Francofolies, Musilac, Bars en Trans, Nuits de Fourvière…), des 1res parties prestigieuses (Lescop, Klaxons…), une synchro en habillage pub du Grand Journal de Canal Plus, APPLE JELLY est de retour avec un nouvel EP intitulé « CONTROL ».

Dimanche 28 juillet

Châteauvert – Parc de la Marquise – en partenariat avec la Marquise “ Pétanque du Ruisseau”

12 h à 17 h > Open Air DJ SAYAN & DJ FLOW/Barbecue/Pétanque

17 h à 20 h >

Balladur (electro pop new wave – live)

En 2015, Balladur posait avec son premier album Plage Noire, Plage Blanche les bases d’une musique éclatant les limites du carcan new wave. Superbravo, leur second album fut  le résultat d’un an de tournées intensives avec l’atmosphère de concerts ayant retrouvé le goût de la sueur et de la danse.

« Il y a des choses qu’on n’oublie pas », annonce la face A du nouvel EP de Balladur, publié à l’instar de leurs deux albums par l’hyperactif Turc Mécanique. C’est le cas des mélodies que composent Romain de Ferron (guitare, chant et clavier) et Somaticae (bidouilles et sautillements) depuis le début des années 2010, fulgurances polyglottes (français, italien, indonésien…) évoluant aux confins de la noisy pop et de l’electronica, entre vague de froid et alerte canicule, songwriting et parasitage. C’est aussi celui de leurs concerts, odes aux machines qui font « bing! » et clignotent où l’euphorie le dispute à la stupeur. Sans doute le secret musical le moins bien gardé de Lyon, et à juste titre.

Face à face au milieu du public, le duo maquille des outils bruitistes via des compositions fédératrices.

Dj Von Kids (electro rock)

Adepte du rock’n’roll, du punk, et du djng Jamaïcain depuis de nombreuses années, DJ Von Kids enchaîne les vinyls d’un autre âge avec des productions plus récentes, mélangeant avec insouciance rock’a’billy, surf, garage 60’s, punk 77, cold wave et electro.

 

Buvette et restauration sur place avec la Pétanque du Ruisseau

Mardi 30 juillet

20 h > Place du Temple – en partenariat avec La Bastille & Chez Pépé

Tv Sundaze (indie surf)

Comme un souvenir que vous n’avez jamais vécu, ce quatuor vous emmène dans son désert confiné. Western anglais ? Fish n’chips after surf ? Leur rock pourrait être comparé à une brocante du mois d’août : matinal, ensoleillé, et puant le vieux grenier. Ces 4 musiciens, issus de plusieurs formations ont décidé de se faire un trip hors des sentiers battus. Un premier EP à base d’eau salée et de longboards brisés se prépare pour fin août.

Petit Soleil (trio – chanson latino chaloupée)

Soutenues par le balancement chaloupé et le son cristallin du « Requinto » (petite guitare Sud-Américaine), par les percussions de Japy Lo Pinto et la contrebasse de Dany Rizo en talentueux complices, les chansons de Roberto « petit soleil » Lozano nous baladent entre « La Grande Bleue » (Espagne, Italie, Portugal) et l’Amérique Latine (Brésil, Chili, Colombie, Mexique, Pérou, Argentine, La Havane, République Dominicaine). Sur des refrains entêtants qui célèbrent la vie, l’amour et l’ivresse des fiestas latinas (un univers familial et familier depuis leur plus tendre enfance), Roberto, Japy et Dany nous régalent de leur histoires sans âge et sans frontières… avec cœur et âme en bandoulière!

 

Vendredi 2 août – Soirée de Clôture

18 h à 00 h > Boulevard Bancel – en partenariat avec le Café Bancel

00 h à 4 h > L’Oasis Café

 

Greg

Dj Résident du Café Bancel et animateur de l’émission ADN Session sur Radio Mega, Greg nous fait partager sa passion pour les musiques électroniques.

Dj Merlin

Merlin distille une deep house mélodique, parfois mélancolique, qui s’envole volontiers vers une deep techno hypnotique, énergique ! Avec une sélection soignée, des sets qui ne se ressemblent jamais, Merlin cultive un style bien particulier en jouant principalement des vinyls. À l’ancienne. Il a été DJ résident à l’Habemus Papam (Paris) et officie désormais à Valence et dans les environs…

Alex Autajon (Romanesque – Moveltraxx)

Membre actif de l’écurie Moveltraxx, son style est l’écho de basses percutantes adoucies de vocales enjouées, qu’il a pu développer sur ses plusieurs morceaux sortis. Il s’est fait entendre sur les ondes de Rinse FM (FR/UK), Reprezent FM, Hotel Radio Paris ou encore Turban | Radio Wave, mais aussi sur Apple Beats1 ou encore BBC Radio 1 Xtra où il a été playlisté.

Londres, Lausanne, Montreux en passant par Lyon, c’est fort de ces expériences qu’il proposera comme à son habitude son DJ set sportif et endiablé.

 

Kiko (Stil vor Talent, Suara, Get Physical)

Depuis ses débuts en 1992, Kiko est considéré comme un des plus influents activistes de la scène techno en France. D’abord avec Phunky Data, formation issue de la scène grenobloise regroupant Oxia, The Hacker, Human Body autour de des labels indépendants Goodlife, Interface et du magasin Ozone, que Kiko fonde en 1995. Cette émulation va contribuer à cristalliser jusqu’à l’étranger une aura techno autour de la ville, l’instituant comme un des pôles importants de la production électronique en France.

C’est avec génie et passion que Kiko transporte son public de la Techno, à l’Électro, à la New-Wave, à l’Italo-Disco, jusqu’à la Tech-House, et sans oublier ses magiques premières heures Disco-House.

 

Benjamin Diamond (diamondtraxx)

En 1998, 3 hommes – Alan Braxe, Benjamin Diamond & Thomas Bangalter – composent l’hymne mondial indémodable «Music Sounds Better With You», (qui ressort ce printemps) pierre angulaire de la French Touch et toujours cité comme référence incontournable par de nombreux artistes. Le symbole de la French Touch dans toute sa splendeur : ligne de basse impeccable, un sample disco parfait (de Chaka Khan) accompagné d’un clip culte de Michel Gondry.

Également fondateur du label Diamond Traxx, Benjamin Diamond est l’auteur de 3 albums solos et a participé à de nombreux projets (Aeroplane, Dye, Miguel Campbell, Synapson, Venice…)…. Un musicien qui a posé les bases d’une électro-dance reconnaissable entre mille, et en a embrasé l’âge d’or, un musicien qui explore à travers chacun de ses opus nombre de ses facettes. Il nous fera l’honneur d’être là pour la clôture des Off en plein air Boulevard Bancel et en after party à l’Oasis pour un dj set French Touch dont il a le secret.

 

Plus d’infos

facebook.com/lesOff / facebook.com/polemusiques.actuelles / facebook.com/mistralpalacevalence

mistralpalace.com / cooa.fr