Accueil
juliette armanet

JULIETTE ARMANET

Juliette Armanet, c’est avant tout : une voix, des textes, et un piano. Une équation simple, rare, que la chanson française attendait impatiemment.

A la bonne heure : la jeune femme impose aujourd’hui la relève, tout en s’inscrivant très naturellement dans l’héritage de la variété « chic ». La voilà, en digne fille de nos mélodies chéries, celles qui vont de Sheller à Tellier ou encore de Michel Berger à Christophe. Pop-machine à la voix cristalline, cette auteur-compositeur travaille depuis l’adolescence sur ses refrains entêtants, et sur ses textes, taillés au cordeau. Le cœur de sa musique évoque de douces folies sentimentales dans une écriture fini et racée, qui oscille entre nostalgie et humour noir, sincérité et esprit décalé.

C’est en 2015 qu’elle se fait connaître avec « L’Amour en Solitaire », une chanson qui saura faire parler d’elle, puisqu’elle comptabilisera à vitesse grand V, près de 200 000 écoutes en streaming. Un succès qui l’amène alors à assurer, seule au piano, de nombreuses premières parties dans toute la France : celles de Julien Doré, Bryan Ferry, Brigitte, Juliette Gréco… Avec un vrai sens de la scène, la jeune femme foule le sol de ses idoles et assure en solo de beaux moments musicaux, drôles et intimes, à l’Olympia, au Grand Rex, ou encore au Printemps de Bourges.

Juliette Armanet entre aujourd’hui dans le paysage musical français au grand galop, avec « Cavalier Seule », un tout premier EP aux sonorités tendrement pop. Entourée de Marlon B et d’Antoine Pesle, elle a fabriqué patiemment l’écrin qui convenait à ses chansons : une musique charnelle, sensible et subtilement moderne. Quatre titres qui passent sans complexe du tube dansant à la mélopée intimiste.

Pour l’occasion, son collaborateur, le plasticien Théo Mercier réalise sa pochette, et la révèle en chimère bleutée, précieuse, subtilement cinétique. A l’image de sa musique, osée et poétique. 1er EP « Cavalier Seule » Sortie le 29 avril 2016